CULTITOUR-LE BOEM-filet de thon et lieu

La camargue dans tous ses états au BOEM

Bonjour les foodies,

Je profite d’un petit moment de calme pour vous racontez mon aventure culinaire dans un établissement un peu atypique aux portes de la Camargue. Je vous embarque avec moi dans ce voyage où se mélange tradition et saveurs asiatiques.

Le BOEM avant tout, un lieu, une identité

En arrivant dans ce restaurant, très charmant, ce qui m’a tout de suite plu, c’est la décoration. Les tables en bois, les chaises en fer, les petites plantes vertes, le flamant rose métallique, s’intègrent parfaitement. Le mur d’éléphant est juste magnifique et l’extérieur est apaisant. Vous l’aurez bien compris, on vient au BOEM, pour la beauté de sa décoration, car l’appétit vient aussi en regardant.

Puis,en arrivant à l’accueil, le ton est donné « LE BOEM, mediterrasian restaurant ». Vite allons découvrir les petites merveilles mediterrasian que nous réserve ce menu.

LE BOEM, un menu aux saveurs asiatiques

La lecture du menu laisse transparaître une grosse influence asiatique. En effet, le chef apporte dans chacun de ses plats une épice, une cuisson, un jus, un condiment asiatique pour relever et donner du caractère. Mais ce qui m’a marqué le plus, c’est que ce côté asiatique est apporté avec douceur et exactitude dans chaque plat, un délice. Oups j’ai également oublié de vous dire que l’avantage de cette cuisine, c’est qu’il y a très peu de lactose dans les préparations, parfait pour mademoiselle (E)

Nous commençons bien évidemment notre repas par un cocktail mojito-framboise, avec de vrais framboises s’il vous plait que nous sirotons en admirant la tour de constance.

En entrée, je choisis les nems croustillants de gésiers de volaille confits et son taboulé de légumes à la menthe citronnée et l’amoureuse teste le gaspacho de tomates senteurs thaï, mousse de chèvre frais et acras de morue en brochette. Autant vous dire que nous démarrons très fort. Les nems sont juste parfaits, pas très gras (je n’aime pas les nems huileux) le gésiers apporte du goût et du caractère, le tout contrebalancé par la douceur du taboulé. Le gaspacho lui, est super bon, épicé à souhait et légèrement piquant . La mousse de chèvre est servie à part, elle vient éteindre le feu en bouche allumé par le gaspacho. Gros coup de cœur sur cette entrée.

Au vu des quantités servies, je peux vous dire que nous avons l’estomac déjà bien rempli. Et ce n’est que le début. Pour le plat, je me suis laissé tenter par la pièce de cochon grillé, sauce poivre vert, pomme de terre et tomates rôties, croustillant de galabar et pour madame se sera, duo de thon et lieu jaune, risotto crémeux au céleri, mini courgettes et carottes au jus de basilic. Le plat est super bon, la cuisson du cochon est parfaite et le jus au poivre vient lier le tout. Petit bémol sur le croustillant de galabar, je n’ai pas aimé, déjà que je ne suis un grand fan de boudin noir. Concernant le poisson, c’est également un beau plat, le thon est juste snacké et le jeu des petits légumes amène de la gourmandise à ce plat. J’ai fait mon gros gourmand en récupérant le risotto de madame, #pasdelactose.

Je ne sais pas si en regardant les photos, vous vous rendez compte des portions, c’est juste incroyable.

Et à être gourmand, autant l’être jusqu’au bout avec ce cheesecake meringué au citron yuzu. L’amoureuse restera raisonnable avec sa traditionnelle salade de fruit qui était au passage, trop belle.

LE BOEM, Infos pratiques

Le prix du menu que nous avons mangé est de 21€/personne , ce qui est incroyable au vue de la quantité et de la qualité des plats. De manière générale, le prix des menus du midi est de 14€ à 21€ et le soir de 28€ à 36€ suivant la formule que vous choisirez. Toute l’actualité du BOEM est sur leur page Facebook. Je vous conseille vivement de réserver.

Vous pouvez également lire l’article sur l’atelier de Nicolas qui se situe également à Aigues Mortes. (Voir l’article)

LE BOEM, Mon avis

Un magnifique restaurant avec une décoration exotique et un personnel agréable et accueillant. La cuisine y est excellente! Bravo au chef pour ces plats délicats, goûteux et assaisonnés à la perfection. Les associations de saveurs sont réussies, les plats sont superbes et les prix sont plus que raisonnables.

Et vous, avez-vous déjà,testé le BOEM, qu’en pensez vous?
Quel est votre restaurant préféré en Camargue?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire